Qui est Sévérine Meny ?

Qui est Sévérine Meny ?

Direction technique de Sébastien Loeb Racing Jean-Philippe Nicolao, plus communément appelé « Jean-Phi », est notamment le directeur du programme WTCR au sein de l’équipe Sébastien Loeb Racing.

responsabilités qui ne font pas peur à ce jeune homme dynamique qui fait partie de l’équipe depuis novembre 2011. Il a donc expérimenté les débuts de l’équipe et a grandement contribué à son évolution et à son niveau d’excellence sur les circuits, devenant aujourd’hui son directeur technique. Des

A lire également : 3 bonnes raisons d’acheter une voiture électrique

Dans la course, sur le programme WTCR, Jean-Phi est également le coordinateur des ingénieurs de piste. Responsable de l’équipe, c’est lui qui « souffle dans les oreilles des pilotes » pour améliorer les résultats et obtenir les meilleures performances possibles. Découverte de la vie quotidienne de cette « pièce maîtresse » du SLR :

#1 Être en contact permanent avec votre pilote

Une course est en fait plusieurs jours pour les équipes qui entourent les pilotes. La préparation de la montre est essentielle, notamment elle permet de bien préparer la phase de roulage, d’anticiper au mieux les conditions climatiques et de mettre le pilote dans les meilleures conditions.

Lire également : Une large gamme de voitures interdites à l’import en Algérie

« J’ai la responsabilité pendant les essais de donner le rythme à nos coureurs : combien de tours d’essai, quels pneus pour optimiser sa course, etc… Nous sommes toujours en contact avec les mémoires et les débriefs. »

#2 Différences entre la sensation du conducteur et les données de données

Jean-Phi, son casque vissé sur la tête est là pour coordonner les ingénieurs techniques, écouter les pilotes et les guider mais aussi analyser les données factuelles acquises lors des essais sur piste . C’est ainsi que la course du lendemain sera la meilleure possible. Une fois le moteur de la voiture est coupée, c’est dans la salle de débriefing, isolée dans les camping-cars blancs de l’équipe SLR que les conducteurs débriefent leurs sensations avec les hommes des « figures » qui les ont recueillis toutes les données sur leurs ordinateurs.

« Parfois, le pilote se sent complètement différent des données que nous avons enregistrées pendant les essais. C’est toute l’utilité des phases de préparation pour trouver le bon réglage et commencer près de la perfection. Nous devons trouver le bon mélange entre la technologie, les sensations et les caprices du circuit »

#3 Sébastien Loeb Racing Team : Soyez là dès le début pour aller encore plus

C’ est lors d’un stage que Jean-Philippe rencontre Sébastien Loeb et Dominique Heintz. Après des études de génie mécanique,loin SLR lui a donné la chance de contribuer à ce que deviendra l’écurie du célèbre champion. Il a a vécu la vie quotidienne et l’évolution de l’équipe depuis ses débuts et assure fièrement : « C’est le travail d’équipe, pour certains, nous avons été là depuis le début et sommes si fiers de voir les résultats et l’évolution des coureurs. Pour une équipe privée, c’est encourageant et cela vous donne envie de continuer à aller encore plus loin. La performance est le cœur de mon entreprise et je l’aime. »

#4 Et en plus de ça…

Ce qu’il aime  : l’adrénaline causée par les courses et les voyages dans la pratique de son métier

Ce qu’il n’aime pas  : ne jamais lâcher prise, les résultats d’une journée peuvent être remis en question si nous manquons d’implication le lendemain.

Chez Starterre, c’est aussi notre devise quotidienne, augmentant toujours la qualité du servicefourni à nos clients et l’ adrénaline est un élément essentiel pour progresser vers l’excellence que nous voulons atteindre. Des valeurs encore communes avec l’équipe SLR que nous sommes fiers de soutenir.

Crédits photo : FrayMédia —SLR

Tag : qui est Séverine Meny

Show Buttons
Hide Buttons