Comment débrider la MT 125 ?

Vous rêvez enfin de faire le débridage de votre moto Yamaha 125 pour profiter pleinement de la puissance de son moteur en reprogrammant le boîtier ? Cet article vous explique comment vous y prendre tout en restant dans la légalité la plus totale.

Qu’est-ce que le débridage d’une moto Yamaha 125 ?

Profiter pleinement de la toute puissance de sa bécane et sa vitesse, voilà le principe magique du débridage qui fait rêver n’importe quel motard digne de ce nom. Le débridage est le contraire du bridage qui restreint la puissance du moteur.

Lire également : Pit Bike : comment bien s'équiper quand on débute ?

Le principe du débridage

Le débridage des motos consiste à utiliser une intervention technique qui modifie ou désactive certains mécanismes qui entravent la puissance de vitesse du véhicule. Débrider une moto MT Yamaha 125, c’est donc augmenter la puissance de vitesse du moteur du véhicule pour pouvoir accélérer à toute allure sur la route contrairement au bridage. Le débridage le plus courant est celui du boîtier pour augmenter la puissance du moteur.

Comment ne pas être dans l’illégalité du débridage ?

Le débridage des motos Yamaha MT 125 se doit d’être fait par un professionnel pour une opération réussie. Ainsi, pour passer légalement votre véhicule en Full Rétrofit, votre concessionnaire officiel est la première personne à aller voir pour mettre à bien votre démarche de débridage. Toutefois, dans certains cas, le débridage des motos MT Yamaha 125 est illégal.

A lire également : Comment éviter les accidents quand on est à moto ?

Le décret européen “Rétrofit” qui autorise le débridage

En premier lieu, en 2016, l’Union européenne a permis au motard de profiter pleinement de la puissance de vitesse de leurs motos Yamaha MT 125. En effet, il s’agit d’un décret nommé “Rétrofit” qui stipule que la totalité des bécanes qui ont le freinage ABS et la norme Euro 3 peuvent faire l’objet d’un débridage.

Le débridage par un professionnel agréé

Toutefois, ce débridage doit se faire impérativement chez un professionnel agréé qui peut faire les démarches administratives nécessaires au passage en full.

Ils sont les seuls à pouvoir procéder au rétrofit du véhicule. Il peut contrôler l’origine du véhicule et procéder à la commande des pièces nécessaires et effectuer une demande d’attestation auprès du constructeur. Cette attestation est indispensable pour faire le débridage. Elle permet aussi d’être dans la légalité de loi concernant la mise à jour de votre carte grise moto.

Le prix d’un débridage de la moto Yamaha MT-125

Le prix moyen d’un débridage se situe entre 150 et 600 euros pour le débridage du boitier. Ce prix comporte le tarif chez un professionnel agréé pour la reprogrammation du boitier, la conversion du certificat d’immatriculation et sans oublier l’assurance.

Les 4 types de débridages possibles

Il existe 4 types de débridages pour débrider votre Yamaha MT-125 :

  • Le débridage électronique :  il existe une clé rouge ou codée qui permet de configurer le moteur et d’augmenter les chevaux en reparamétrant le nouveau boîtier ECU. Ce débridage est le plus courant et pratiqué chez les concessionnaires avec la reprogrammation du boîtier ECU.
  • Le débridage à l’accélérateur : il faut enlever la vis du poignet de l’accélérateur pour qu’il est plus d’amplitude.
  • Le débridage à l’échappement : il s’agit de modifier la ligne d’échappement à condition d’en avoir les moyens et de placer la cartographie ou la synchronisation adaptée à cette dernière. De cette façon, la moto Yamaha MT 125 libère sa toute puissance.
  • Le débridage à l’admission et au carbu : il s’agit d’une reprogrammation de la cartographie à l’aide d’un changement des clapets, boisseaux et pipes d’admission.

Comment débrider la MT 125 ?

Quels sont les risques dont il faut être au courant en pratiquant le débridage de sa moto Yamaha 125 ?

Il existe des risques concernant le débridage de votre MT Yamaha 125.

Les conséquences sur l’assurance auto

Si jamais votre assureur se rend compte que vous l’avez berné en procédant au débridage de votre moto MT Yamaha 125 de manière légale ou illégale sans l’avoir informé, il est parfaitement en droit de mettre un terme à votre assurance moto par une résiliation. En conséquence, si vous aviez l’imprudence de faire une fausse déclaration, l’assureur peut vous exclure de la garantie en plaidant pour la nullité du contrat. Gardez bien à l’esprit que si votre contrat d’assurance moto est résilié par votre assureur, il sera d’autant plus difficile de trouver un autre assureur.

Le problème culmine en particulier au moment dans le cas où vous faites face à un sinistre. En effet, si être tenu responsable d’un accident avec des motos qui ont été débridées au niveau du boitier illégalement, les risques encourus sont aussi graves pour votre propre personne que pour autrui qui est impliqué malencontreusement dans l’accident. L’assureur peut parfaitement refuser d’indemniser les victimes. Vous serez engagé dans un procès devant les tribunaux. De plus, vous serez dans l’obligation de rembourser tous les dommages collatéraux avec vos propres moyens. Votre véhicule et votre permis A2 sera saisi. Être de nouveau assuré sera quasiment impossible.

Les accidents de la route

Il faut savoir aussi que cela peut être dangereux pour son utilisateur et autrui sur la route qui pourrait vous croiser.  Les risques d’accident sont réels à cause du mécanisme qui limite le freinage qui a été totalement débridé. Le moteur est à sa pleine puissance avec un boitier reprogrammé, mais est potentiellement dangereux.

Les ennuis judiciaires

Une fausse déclaration est un délit pénal et d’après la loi, vous risquez jusqu’à 1 500 euros d’amende si vous avez débridé votre 2 roues avec la reprogrammation du boitier. Si vous vendez ce véhicule, vous encourez jusqu’à 7 500 € d’amende et 6 mois de prison.