Contrôle technique : mettez toutes les chances de votre côté

Tout propriétaire de voiture est soumis à l’obligation légale d’effectuer un contrôle technique tous les quatre ans. Il s’agit d’une démarche nécessaire pour être autorisé à conduire son véhicule. La réglementation s’étant fortement durcie, il faut faire preuve d’astuces pour éviter la contre-visite. Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté.

Un nettoyage moteur à l’hydrogène

Le nettoyage du moteur à l’hydrogène est également appelé décalaminage. Le moteur a en effet tendance à s’encrasser au fur et à mesure de son utilisation. Pour qu’il préserve ses performances, il convient de nettoyer les résidus et les dépôts graisseux qui s’incrustent. La calamine est une matière ressemblant à de la suie qui résulte de la combustion incomplète et/ou de l’utilisation d’un carburant de qualité médiocre. Un décalaminage est donc utile, notamment sur les cylindres et les sièges de soupape où la calamine a tendance à s’accumuler.

Lire également : Que veut dire le numéro à l'arrière des Audi ?

De nombreux prestataires peuvent vous proposer une solution écologique de décalaminage par hydrogène pour nettoyer le moteur de votre véhicule. Si vous constatez que votre moteur perd en puissance ou consomme trop de carburant, un nettoyage à l’hydrogène s’impose. Si le turbo de votre voiture est encrassé, c’est que le moteur l’est également et il faut intervenir rapidement. La fumée noire se dégageant du pot d’échappement lorsque vous accélérez est aussi un signe qui doit vous alerter. Un nettoyage du moteur à l’hydrogène est aussi nécessaire quand il y a des tressautements au démarrage.

Le décalaminage peut se faire dans le cadre d’une intervention spécifique sans qu’il n’y ait à faire de révision complète de votre véhicule. Cela peut aussi être l’occasion de diagnostiquer certains problèmes liés au moteur ou encore pour contrôler l’état des différentes pièces. Le décalaminage peut aussi être une étape préliminaire à la révision annuelle de votre véhicule.

Lire également : Comment prendre soin d'une voiture qui dort dehors ?

contrôle technique voiture

Faites évaluer votre voiture par un garagiste avant le contrôle technique

Pour mettre toutes les chances de votre côté et éviter la contre-visite après la révision annuelle, vous pouvez faire un pré-contrôle technique. Il s’agit de faire évaluer votre voiture par un garagiste afin de détecter les éventuels défauts, surtout ceux qui pourraient être considérés comme des défaillances majeures ou critiques pendant le contrôle technique.

À noter que ce dernier ne peut être effectué que dans l’un des 6 000 centres agréés par l’État. Le pré-contrôle peut quant à lui être réalisé par tout professionnel de l’automobile, votre garagiste ou un concessionnaire par exemple. Voici les avantages du pré-contrôle technique :

  • identification des points à corriger avant la révision annuelle,
  • maximisation des chances d’obtention d’un avis favorable,
  • accès à des conseils professionnels sur les réparations à prioriser,
  • meilleure gestion du temps et du budget concernant les réparations nécessaires pour que le véhicule soit remis en état grâce à un devis personnalisé,
  • minimisation des risques de contre-visite.

Il est possible que le prestataire pointe du doigt des défaillances qui n’auraient pas eu d’impact lors du contrôle technique. Certains garagistes ou concessionnaires font preuve de plus de sévérité que d’autres au cours du pré-contrôle pour garantir un avis favorable lors de la révision annuelle. Néanmoins, le professionnel est censé préciser le degré de gravité des défaillances et leur impact sur le résultat du contrôle technique. Vous pourrez ainsi décider de procéder ou non aux réparations en fonction de l’avis de l’expert.

Procédez à toutes les réparations nécessaires pour éviter la contre-visite

Si le contrôle technique s’avère favorable, vous recevrez un procès-verbal et une vignette à coller sur votre pare-brise, indiquant la date à laquelle vous devrez réaliser le prochain contrôle. Le PV obtenu vous indiquera aussi les réparations à effectuer sur votre véhicule. Certains problèmes mécaniques sont plus graves que d’autres et plus ou moins urgents. Il est donc nécessaire de passer une contre-visite dans les deux mois qui suivent le contrôle technique.

La contre-visite est un second contrôle qui doit être effectué quand des défaillances ont été constatées au cours du premier contrôle. Elle permet au technicien de vérifier que les réparations demandées ont bien été effectuées et que le véhicule est en mesure de rouler sans représenter un danger pour les usagers de la route et pour l’environnement.

Le propriétaire du véhicule dispose d’un délai de deux mois pour effectuer les réparations nécessaires, au risque d’être sanctionné s’il ne le fait pas. Le véhicule peut être immobilisé et le conducteur peut avoir une amende de 135 euros. Il se peut même que la voiture écope d’une interdiction de mise en circulation, selon les articles R325-1 du Code de la route. Cette interdiction peut intervenir quand l’état de la voiture est défectueux, quand le comportement du conducteur est dangereux ou quand ce dernier ne présente pas de documents conformes.

réparation véhicule contrôle technique

Réalisez un entretien régulier de votre voiture

Pour réduire les risques de pannes, d’accidents ou d’usure prématurée, il est nécessaire de réaliser un entretien régulier de votre véhicule. C’est un bon moyen d’économiser et d’adopter une éco-conduite par la même occasion. En effet, une voiture régulièrement entretenue économise jusqu’à 25 % de carburant.

Il faut savoir que les voitures ne supportent pas les températures extrêmes. Il faut donc éviter de les surexposer au froid ou à la chaleur. Utilisez une bâche si vous ne pouvez pas mettre votre voiture à l’abri. L’humidité peut aussi s’avérer dangereuse pour certaines pièces indispensables et nuire au bon état de fonctionnement de votre voiture.

Il est nécessaire d’entretenir régulièrement votre véhicule pour éviter les mauvaises surprises. Selon la marque et le modèle, les constructeurs automobiles proposent des intervalles d’entretien en fonction du kilométrage ou du temps écoulé depuis l’achat. Bien entendu, il est préférable de confier l’entretien de votre véhicule à un professionnel. Pour pouvoir conserver votre voiture le plus longtemps possible dans les meilleures conditions, ne négligez pas son entretien.

Il n’y a aucune réglementation concernant l’entretien d’une voiture en dehors du contrôle technique. Pour avoir plus d’informations à ce sujet, vous pouvez vous adresser à l’un des organismes agréés.