Les questions à poser avant de contracter un leasing de voiture électrique

L’électrification automobile participe grandement à l’essor du leasing. Cette solution de location de longue durée permet effectivement d’acquérir un modèle dernier cri avec un petit budget initial. Elle est très avantageuse à plusieurs égards, mais avant de vous lancer, il convient de vous poser les bonnes questions. Les réponses à ces questions vous aideront à prendre la meilleure décision.

Quelle voiture électrique louer en leasing ?

La première question à vous poser est naturellement le choix du modèle de voiture électrique que vous souhaitez louer ou acheter en leasing. Le choix est vaste, allant des citadines aux SUV, en passant par les berlines. Commencez par déterminer le segment en considérant vos besoins et préférences. Ensuite, sélectionnez le modèle tenant compte de son design, de son confort, de ses fonctionnalités et de l’autonomie de sa batterie. Renseignez-vous également sur les caractéristiques techniques comme la capacité de la batterie, le temps de charge et les performances routières du véhicule électrique.

A lire aussi : Estimer la valeur de votre voiture : les meilleurs conseils

Si vous prévoyez principalement des déplacements urbains, une belle citadine électrique comme la Dacia Spring ou la Renault Twingo constitue un choix judicieux. En revanche, si vous avez besoin de plus d’espace pour transporter votre famille ou vos bagages, un SUV électrique avec une plus grande autonomie comme le Peugeot 2008, le Hyundai Kona ou le Mazda MX-30 vous conviendra mieux. Consultez le catalogue du fournisseur leasing de votre choix pour en savoir plus.

Faut-il opter pour la LOA ou la LLD ?

D’un côté, la LOA ou la location avec option d’achat offre la possibilité d’acquérir définitivement le véhicule électrique à la fin du contrat. De l’autre, la LLD ou la location longue durée implique de restituer la voiture électrique aux termes de la période de leasing quoi qu’il arrive. L’avantage de la LOA est qu’elle permet de devenir propriétaire légal de l’auto si vous le souhaitez en versant un montant résiduel préalablement fixé. Autrement, vous pouvez toujours rendre la voiture au concessionnaire. Vous ne prendrez la décision qu’à la fin du contrat.

A lire également : Carte grise : réussir la demande d’immatriculation de son véhicule d’occasion en ligne

Toutefois, les mensualités de la LLD sont généralement moins élevées et l’entretien est souvent inclus, tout comme les réparations et l’assistance de la voiture. Alors, si vous êtes sûr de vouloir restituer le véhicule lorsque le leasing arrive à son terme, optez sans hésiter pour la LLD pour économiser. De plus, ce type de contrat vous permet de changer régulièrement de voiture électrique et d’acquérir chaque fois un modèle plus récent.

L’entretien est-il inclus dans le contrat ?

Comme nous venons de l’indiquer, les frais d’entretien sont généralement inclus dans le loyer pour un contrat LLD. Ce n’est pourtant pas systématique. De même, certains contrats LOA prennent en charge l’entretien. Pour éviter les dépenses imprévues liées à l’utilisation de la voiture électrique, il vaut mieux choisir un contrat qui couvre ces frais jusqu’à la fin du leasing auto. Vérifiez aussi ce qui est pris en charge, car l’entretien d’une voiture électrique englobe plusieurs services, dont la maintenance régulière, le remplacement des pièces d’usure et les réparations en cas de panne.

Afficher Masquer le sommaire