Les indications qui montrent qu’il est temps de remplacer votre courroie d’accessoire

La courroie d’accessoire est un coupable souvent négligé d’un certain nombre de défaillances mécaniques des voitures vieillissantes. Le maintien du bon fonctionnement de la vôtre ne demande qu’un effort minimal, car le seul entretien requis pour ces courroies consiste à vérifier périodiquement l’alignement et à la remplacer si nécessaire. Les signes d’une courroie défaillante sont assez simples, et vous ne devriez jamais remettre à plus tard le remplacement de votre courroie pour éviter de causer des dommages importants et coûteux sous le capot.

5 façons de savoir quand changer votre courroie d’accessoire

Découvrons sans plus attendre les principales façons de savoir quand changer votre courroie d’accessoire. C’est parti !

Lire également : Plaque d’immatriculation pour voiture : à savoir avant de commander

1. Le manuel indique qu’il est temps de la remplacer

La plupart des voitures modernes qui sortent de chez le concessionnaire à l’état neuf ont une durée de vie de 60 000 à 100 000 km pour la courroie d’accessoire, les tendeurs et les poulies de renvoi. Si le manuel du propriétaire indique que le remplacement de la courroie serpentine fait partie de l’entretien à 75 000 km, il est sage de suivre cette suggestion. Ces courroies s’usent tôt ou tard.

A découvrir également : Crédit auto : quelle durée ?

2. Le voyant moteur est allumé

Si une poulie ou un tendeur n’est plus aligné et que la courroie d’accessoire glisse, le hoquet dans le transfert de puissance aux systèmes vitaux de votre véhicule déclenchera l’allumage du témoin de contrôle du moteur. Bien que ce voyant n’indique pas toujours la nécessité d’une intervention immédiate, il est judicieux de faire effectuer un diagnostic pour s’assurer qu’une panne catastrophique n’est pas imminente.

3. Usure visible sur la courroie

Lorsque vous effectuez une inspection visuelle sous le capot en ajoutant du liquide lave-glace et que vous remarquez que votre courroie d’accessoire est de travers, qu’elle se fissure ou qu’elle brille en raison d’une fuite d’huile, vous devez remplacer la courroie d’accessoire dès que possible. Une courroie qui n’est plus alignée s’usera de manière inégale, provoquant une panne imprévisible au pire moment. L’huile et les lubrifiants dégradent le matériau de la courroie, ce qui entraîne une défaillance prématurée. Si vous constatez des dommages, traitez-les comme si la courroie était complètement défaillante.

4. Grincement sous le capot

La courroie n’est pas toujours la première pièce du système à tomber en panne. Un tendeur déformé ou fissuré entraîne un désalignement de la courroie. Vous pouvez remarquer un grincement provenant du dessous de l’avant de la voiture au ralenti, à l’accélération ou même après avoir mis le contact. C’est une sonnette d’alarme qui vous indique que vous devez procéder à une inspection immédiate et à une éventuelle réparation d’une poulie, d’un tendeur ou de l’ensemble du système.

5. Perte de la direction assistée

On l’appelle courroie d’accessoire parce qu’elle s’enroule autour d’un certain nombre d’engrenages différents qui sont reliés à une variété de pompes et de ventilateurs. Lorsque la courroie cède, votre direction assistée donne l’impression d’être grippée, la pompe de circulation de votre radiateur cesse de fonctionner et même les ventilateurs qui font circuler votre climatisation peuvent s’arrêter. La défaillance de la courroie peut endommager tous ces autres systèmes, augmentant ainsi de façon exponentielle votre facture de réparation.