Ce qu’il faut savoir sur la réparation de votre véhicule après un accident

Ce qu’il faut savoir sur la réparation de votre véhicule après un accident

On ne s’attend pas toujours à faire un accident, et pourtant, on sait que c’est le genre de choses qui peut toujours arriver quand on conduit un véhicule. C’est la raison pour laquelle il faudrait bien se renseigner à ce sujet. Les voitures accidentées doivent toujours être réparées, une fois que vous vous serez remis de vos émotions. Vous pouvez choisir l’atelier de réparation que vous voulez. En principe, ce sera à l’assureur de vous indemniser.

La réparation d’un véhicule après accident

Il est toujours possible de réparer un véhicule après un accident de voiture. Bien sûr, à condition qu’il n’ait pas subi des dommages très importants, au point de le rendre potentiellement dangereux pour l’automobiliste et pour les autres usagers du réseau routier. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez toujours déposer votre véhicule dans le Garage Clavel, ou dans un autre garage afin d’y apporter les réparations nécessaires.

A lire également : Assurance aux kilomètres, quels sont les avantages ?

Mais avant cela, pensez toujours à faire estimer les dommages. Il peut être réalisé par un estimateur en dommages automobiles, à l’emploi de l’assureur ou pas. Grâce à cela, l’assureur saura déterminer si le véhicule peut réellement être réparé, ou s’il sera déclaré perte totale. N’importe quel atelier pourra toujours réparer le véhicule. Cependant, assurez-vous qu’il dispose des compétences requises et qu’il soit en mesure de réaliser le travail conformément au devis convenu avec l’assureur.

A lire en complément : Quel permis pour quelle catégorie de véhicules ?

L’indemnisation en cas d’accident

À chaque fois que la compagnie d’assurance considérera que le véhicule qui a subi un accident est réparable, il faudra procéder à des travaux de réparation. D’ailleurs, c’est bien l’assureur qui est tenu de vous indemniser dans les 60 jours suivant la réception de votre déclaration de sinistre. S’il vous réclame des renseignements et autres pièces justificatives, vous devrez le lui fournir pour qu’il puisse vous indemniser. Sachez toutefois que chaque cas est différent. Ce sera en fonction de la nature exacte de l’accident et des circonstances que vous serez indemnisé.

Dans le cadre d’une assurance « dégâts matériels », également connue sous l’appellation « omnium », il est toujours possible que le contrat stipule que la TVA ne saurait être remboursée qu’après réparation des dommages et sur présentation de la facture. Il faudrait donc prendre le temps de toujours vérifier les clauses lors de la signature d’un contrat d’assurance. Si vous ne savez pas la démarche à adopter après un accident, vous pouvez consulter votre police d’assurance à ce propos.

Show Buttons
Hide Buttons