Quels sont les gyrophares autorisés ?

Lorsque vous êtes en voiture sur la route, vous croisez sûrement régulièrement des véhicules équipés d’un gyrophare. Ces appareils, notamment utilisés par les véhicules en intervention, peuvent être assez mal connus des conducteurs. Par conséquent, on vous donne ici des explications sur cette méthode de signalisation en vous parlant des gyrophares autorisés.

Les gyrophares des véhicules prioritaires

On trouve en réalité plusieurs types de ces outils de signalement lumineux. Sachez que vous pourrez trouver ici une sélection de gyrophare pour camion poids lourds.

A lire également : Les différents types d'utilitaires 5 places disponibles à la location

Quels sont les véhicules prioritaires sur la route ?

Si vous croisez un gyrophare bleu sur la route, ou même plusieurs, sachez qu’il appartient à un véhicule prioritaire. On distingue deux types de véhicules prioritaires dans le code de la route. Les premiers sont les véhicules d’intérêt général prioritaire. Ce sont :

  • les ambulances, comme le SAMU
  • les pompiers
  • la gendarmerie ou la police

Un véhicule comme celui-ci est équipé de gyrophares bleus ; ceux-ci sont rotatifs.

A lire également : Comment réserver un taxi conventionné ?

Les véhicules d’intérêt général avec facilités de passage sont aussi équipés de feux bleus, mais ceux-ci fonctionnent avec des flashs. Il s’agit, entre autres, de certains véhicules d’intervention ou encore de véhicules de déneigement.

Comment réagir face à ce type de gyrophare quand on est en voiture ?

Face à ce type de feux autorisés, on peut parfois s’interroger sur la conduite à tenir. Si les feux sont allumés et si la sirène retentit, vous devez libérer le passage sur-le-champ pour laisser passer le véhicule prioritaire.

Si jamais vous devez suivre le véhicule en question, par exemple parce qu’un proche est emmené par le SAMU, vous n’avez aucun passe-droit particulier. Suivre le code de la route est nécessaire.

En revanche, si les feux sont éteints, il n’est pas en intervention. Il est alors considéré comme un moyen de transport ordinaire et n’est pas prioritaire.

Quels sont les gyrophares autorisés ?

Les gyrophares autorisés pour les véhicules professionnels

Parmi les gyrophares autorisés, on trouve également ceux dont sont munis les véhicules professionnels.

Quels véhicules sont munis de ces feux ?

Ces feux sont de couleur orange. Ils sont utilisés par divers véhicules professionnels. C’est le cas de ceux qui ne peuvent dépasser la vitesse de 45 km/h. Par exemple, cela concerne les tracteurs ou encore les diverses machines agricoles.

Par ailleurs, un véhicule servant pour les travaux sur la voie publique doit aussi être équipé de feux orange. Vous en croisez sûrement souvent : ce sont, par exemple, les véhicules des éboueurs. Un véhicule faisant des arrêts fréquents doit aussi avoir des gyrophares de cette couleur.

Quelle est la réglementation à suivre ?

Ces gyrophares sont utilisés pour alerter d’un danger. Par conséquent, il est impératif qu’ils soient bien visibles par les conducteurs sur la route. Dans le cas contraire, un accident pourrait vite se produire.

La réglementation impose une visibilité de ces feux dans un rayon de cinquante mètres autour du véhicule en question. Pour être très visible, il est possible de placer jusqu’à quatre feux sur le toit.

Si un obstacle gêne la visibilité du véhicule, d’autres feux doivent être installés à l’avant et à l’arrière.

Afficher Masquer le sommaire