Quelle formation pour devenir pilote de rallye ?

Vous êtes jeune et vous désirez devenir pilote de rallye ? Vous vous demandez quelle formation suivre pour avoir un parcours aussi riche et phénoménal que celui de Sébastien Loeb ? Voici un petit récapitulatif de ce qui vous attend !

Décrocher son brevet de formation au BPJEPS

Lire également : Les femmes aiment elles les motos ?

Ce brevet est en quelque sorte le baccalauréat et est délivré par l’état. Pour obtenir un tel diplôme, vous devez remplir un certain nombre de conditions au préalable. Vous devez avoir :

  • Au moins dix-huit ans : c’est l’âge minimum requis ;
  • Un certificat médical qui ne vous interdit pas de pratiquer un sport automobile ;
  • Un certificat de formation aux premiers secours est aussi indispensable ;
  • Un permis de conduire: c’est le plus important parmi tous ces justificatifs. En effet, pour une personne qui aspire être pilote de rallye, il est vital d’avoir en amont son permis de conduire de niveau B au moins. C’est une résolution prise par la Fédération internationale de l’Automobile.

Il existe en France six centres certifiés pour suivre une formation de pilote de rallye :

Lire également : Le véhicule à hydrogène, c’est quoi ?

  • Le Centre d’Instruction des Moniteurs de Pilotage Automobile (CIMPA Auto) ;
  • Auto Sport Academy ;
  • La Filière FFSA ;
  • Le CREPS Vichy Auvergne ;
  • L’AFMA Sport ;
  • Et le CMSA.

Le karting : une nécessité

Contrairement à la Formule 1, on commence une carrière de rallye un peu tardivement puisqu’on doit obtenir son permis de conduire avant de s’inscrire à une formation. Il est recommandé aux jeunes qui souhaitent faire carrière en rallye de pratiquer d’abord le karting. Cette recommandation vient de la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA). En effet, le karting permet de mieux se familiariser à la vitesse et d’avoir une bonne maîtrise des trajectoires. Par ailleurs, c’est également un bon moyen pour mieux maîtriser le sens de la glisse.