Pourquoi souscrire une assurance automobile ?

L’assurance automobile est un élément indissociable de la conduite sur le sol français. Dans l’ensemble, elle permet de bénéficier d’une aide financière en cas de sinistre relatif à un véhicule. Destinée à tous les conducteurs, l’assurance automobile couvre ainsi les accidents sur la route, mais aussi hors circulation. D’ailleurs, les contrats des compagnies d’assurance proposent des garanties relativement variées en fonction de la situation de l’assuré. Mais concrètement pourquoi souscrire une assurance automobile ? Les réponses dans cet article.

Souscrire une assurance par obligation

En 2017, l’ONISR (Observatoire national interministériel de la sécurité routière) a réalisé un bilan pour estimer le nombre de personnes roulant sans assurance automobile sur le sol français. Le résultat était de plus de 700 000 individus. Pourtant, souscrire une assurance est obligatoire.

A lire également : Assurance auto : quels avantages pour les jeunes conducteurs ?

En matière judiciaire

Une assurance automobile est destinée à protéger les assurés victimes de dommages, que ce soit matériel ou corporel, consécutif à un accident. Il s’agit notamment d’une démarche obligatoire dans le cadre de l’utilisation de la route. De ce fait, conduire sans être assuré fera encourir au conducteur des poursuites judiciaires. En effet, la loi n° 2016-1547 du 18 novembre 2016 relative à la modernisation de la justice du XXIe siècle a apporté une modification à l’article L 324-2 du Code de la route. Conformément à ce document, le fait, y compris par négligence, de mettre ou de maintenir en circulation un véhicule terrestre sans être couvert par une assurance garantissant sa responsabilité civile conformément aux dispositions de l’article L 211-1 du Code des assurances est puni de 3 740 € d’amende. Aussi, toute personne s’en rendant coupable encourt également des peines complémentaires, notamment la suspension, voire l’annulation du permis de conduire.

D’ailleurs, pour lutter contre le défaut d’assurance, les forces de l’ordre disposent maintenant de LAPI (Lecteurs automatiques de plaques d’immatriculation). Ces derniers sont notamment reliés au FVA (Fichier des véhicules assurés) qui regroupe les informations inhérentes aux contrats d’assurance, à l’instar de la référence du contrat, de la période de validité et de l’immatriculation.

A voir aussi : Bien comparer les assurances auto

En matière financière

Outre de constituer une obligation en matière judiciaire, la souscription à une assurance auto est également importante en matière financière. En effet, le conducteur ne disposant pas d’une assurance peut se voir réclamé les indemnités versées à ses victimes dans le cadre d’un accident. Cela est effectué par le FGAO (Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages) qui aura suppléé à sa défaillance d’assurance.

Souscrire une assurance pour se protéger

Outre le fait qu’il s’agisse d’une démarche obligatoire au niveau financier et judiciaire, la souscription à une assurance auto est recommandée pour s’assurer des dommages causés à votre véhicule et à votre personne. Bien que l’assurance minimale en responsabilité civile qui est l’assurance au tiers octroie une indemnisation des dommages que vous causez à autrui, elle ne concerne pas les dommages que vous aurez subis. Dans cette optique, opter pour une garantie intermédiaire de type dommages permettra au conducteur d’être indemnisé dans le cadre d’un accident, d’un acte de vandalisme ou en cas d’incendie.