HTA : prolongation de la durée de l’examen

HTA : prolongation de la durée de l’examen

La semaine dernière, j’ai reçu un email d’un étudiant désespéré. Appelons-le Lukas. Lukas a eu un accident sportif il y a trois semaines, cassant son poignet droit. C’est compliqué… et douloureux. Quoi qu’il en soit, Lukas porte actuellement un casting et ne peut déplacer des parties de sa main que dans une mesure limitée

Pourquoi est-ce important ? Premièrement, parce que Lukas est droitier et deuxièmement parce que Lukas est au milieu de sa phase d’examen. Cela signifie en langage clair : sans sa main d’écriture entièrement fonctionnelle, Lukas ne savait pas comment sauver son semestre.

A voir aussi : Qu’est-ce que l’optimisation de tournées et comment la booster

Se désabonner de tous les examens ouverts ? Ce n’est pas une option, car cela rendrait son plan de cours obsolète et prolongerait considérablement sa période d’études. Ecrire les examens malgré son handicap ? Pas une option non plus, car il ne pouvait travailler que sur une fraction des tâches dans le temps donné, ruinant ainsi son édition de notes.

A une situation de sans-abri ?

A lire également : Quand et pourquoi changer un joint usé ?

Non.

Heureusement, les étudiants peuvent obtenir plus de temps pour leurs examens. Cet outil d’examen est appelé prolongation du délai d’écriture et peut vous faire gagner beaucoup de temps dans des situations exceptionnelles et garantir votre réussite scolaire. J’ai aidé de nombreux étudiants à demander une prolongation du délai d’écriture.

Dans cet article, je vais vous montrer comment utiliser cette option aussi.

Lisez Bachelor of Time gratuitement !

//b |||1342177279>>=1) c =c ; retourner un} ; q !=p&null !=q&&g (h, n, {configurable : !0, inscriptible : !0, valeur:q}) ; var t=this ; fonction u (b, c) {var a=b.split (« . », d=t ; ain d|| !d.execScript||D.execScript (« var «  a) ; pour (var e ; a.length&& (e=a.shift ()) 😉 a.length||void 0===c ?d ?d=d:d=d= {} :d=c} ; fonction v (b) {var c=b.length ; if (0=c.offsetHeight) a= !1 ; else {d=c.getBoundingClientRect () ; var f=document.body ; a=d.top (« pageyOffset”Dans la fenêtre ?window.pageyOffset : (DocumentElement||f.parentNode||f) .scrollTop) ; d=d.left (« PagexOffset”Dans la fenêtre ?window.pagexOffset : (Document.DocumentElement||f.parentNode||f) .scrollLeft) ; f=A.toString ()  », ” d ; b.b.hasownProperty (f) ?a= !1 : (b.b= !0, a=a=1) c =c ; retourner a} ; q !=p&null !=q&&g (h, n, {configurable : !0, inscriptible : !0, valeur:q}) ; var t=this ; fonction u (b, c) {var a=b.split (« . »), d=t ; ain d|| !D.execScript||d.execScript (« var «  a) ; pour (var e ; a.length&& (e=a.shift ()) 😉 a.length||void 0===c ?d ?d=d:d=d= {} :d=c} ; fonction v (b) {var c=b.length ; if (0=c.offsetHeight) a= !1 ; else {d=c.getBoundingClientRect () ; var f=document.body ; a=d.top (« pageyOffset”Dans la fenêtre ?window.pageyOffset : (Document.DocumentElement||f.parentNode||f) .scrollTop) ; d=d.left (« PagexOffset”in Fenêtre ?window.pagexOffset : (Document.DocumentElement||f.parentNode||f) .scrollLeft) ; f=A.toString ()  », ” d ; b.b.hasownProperty (f) ?a= !1 : (b.b= !0, a=a=1) c =c ; retourner a} ; q !=p&null !=q&&g (h, n, {configurable : !0, inscriptible : !0, valeur:q}) ; var t=this ; fonction u (b, c) {var a=b.split (« . »), d=t ; ain d|| !D.execScript||d.execScript (« var «  a) ; pour (var e ; a.length&& (e=a.shift ()) 😉 a.length||void 0===c ?d ?d=d:d=d= {} :d=c} ; fonction v (b) {var c=b.length ; if (0=c.offsetHeight) a= !1 ; else {d=c.getBoundingClientRect () ; var f=document.body ; a=d.top (« pageyOffset”Dans la fenêtre ?window.pageyOffset : (document.DocumentElement||f.parentNode||f) .scrollTop) ; d=d.left (« PagexOffset”InWindow ?window.pagexOffset : (Document.DocumentElement||f.parentNode||f) .scrollLeft) ; f=A.toString ()  », ” d ; b.b.hasownProperty (f) ?a= !1 : (b.b= !0, a=a

Show Buttons
Hide Buttons