Comprendre les procédures de remorquage et de fourrière

Plusieurs raisons peuvent entraîner le remorquage ou la mise en fourrière de votre véhicule. Il est important de savoir que chacune de ses procédures est basée sur des règles et des principes. Vous souhaitez en savoir plus ? Si tel est le cas, ce qui suit vous sera très utile.

La procédure de remorquage

Lors d’un remorquage, il y a une procédure qui doit être suivie. Celle-ci consiste à transporter votre véhicule vers une casse automobile ou un garage lorsqu’il tombe en panne. La majorité des chauffeurs qui remorque votre véhicule en cas de panne sont des experts en mécanique automobile.

A découvrir également : Qu'est-ce que le code NEPH ?

Si le mécanicien décide de remorquer votre voiture, vous avez la possibilité de choisir l’endroit où elle doit être transférée. Il s’agit de choisir entre le garage et votre domicile. Cependant, la procédure de remorquage requiert quelques standards de sécurité à respecter. Voici les règles de base et de sécurité pour remorquer une voiture.

Règles de base

Pour commencer, vous devez savoir que le remorquage ne s’improvise pas. En réalité, cela peut être dommageable lorsque les règles de sûreté et de conduite ne sont pas considérées. Il faut nécessairement prendre en compte les règlements de la remorque ainsi que quelques conseils de sécurité.

A lire également : Le permis de conduire sans auto-école : comment se préparer ?

De plus, il faut maîtriser la conduite d’une remorque. L’utilisation d’une corde est fortement déconseillée lors de la réalisation d’un remorquage de voiture. Il est préférable de se servir d’une barre de remorquage rigide homologuée. Si vous utilisez la barre, cela implique qu’un conducteur est présent dans le véhicule tracté.

Règles de sûreté

Vous le savez déjà. Il y a quelques règles de sécurité qui s’imposent lors du remorquage d’une voiture. Ainsi, assurez-vous de ne pas passer par une autoroute de même qu’une voie express. Il faut que le poids de la voiture à remorquer soit inférieur à celui du véhicule tracteur.

La vitesse doit être réduite à 50 km/h au maximum et vous devez adopter une conduite souple. Il est conseillé d’utiliser les warnings, mais en cas de changement de direction ou de manœuvre, vous devez utiliser les clignotants. L’alignement tracteur tracté doit être respecté. Installer des feux de signalisation.

La procédure de la mise en fourrière

procédures de remorquage et de fourrière

Les raisons qui peuvent amener votre voiture à être mise en fourrière sont nombreuses. Cependant, vous devez savoir que c’est la personne chargée qui enlève votre véhicule. Après cela, elle choisit la fourrière dans laquelle votre voiture doit être placée. Il y a beaucoup de démarches qui intègrent la procédure de mise en fourrière. Voici quelques étapes de la procédure de mise en fourrière.

Première étape

La personne chargée du transfert de votre véhicule établit une fiche descriptive du véhicule. Il s’agit d’une étape réalisée bien avant l’enlèvement de votre automobile. Notez que vous avez le droit de faire une demande du double de cette fiche descriptive.

Deuxième étape

En plus des démarches citées ci-dessus, il y a aussi l’étape du procès-verbal. Au cours de cette étape, la personne désignée doit rédiger un rapport sur le motif de la mise en fourrière du véhicule. Après avoir rédigé le rapport, les forces de l’ordre au remorquage de votre voiture.

Bien avant le remorquage, les forces de l’ordre effectuent quelques vérifications pour voir si le véhicule a été volé ou pas. Vous et votre assureur recevez une notification vous indiquant la mise en fourrière de votre voiture.

Le placement d’une voiture en fourrière

À propos de la procédure de la mise en fourrière de votre voiture, il est important de souligner quelques détails.

D’abord, si votre voiture a été volée, votre assureur en sera informé. La personne chargée de l’enlèvement de votre voiture désigne la fourrière dans laquelle le véhicule a été transféré. Elle informe dans les plus brefs délais l’autorité dont relève la fourrière.

À ce moment, l’agent doit mentionner le retrait provisoire du certificat d’immatriculation ainsi que l’heure de cette opération. Le véhicule sera ensuite soulevé et placé dans une fourrière agréée.

Vous savez tout sur les procédures de remorquage et de la mise en fourrière. Prenez donc vos dispositions pour éviter les surprises désagréables.