Assurer sa voiture au nom de ses parents : ce qu’il faut savoir

Lorsque vous avez une voiture, l’une des choses les plus importantes est de prendre une assurance. Cela permet d’obtenir les garanties qui couvrent le véhicule et le conducteur contre les risques qui les menacent. Cependant, il peut arriver que vous n’ayez pas assez de moyens pour payer les frais d’assurance si vous êtes un jeune conducteur. Comme solution à ce problème, il est possible de mettre l’assurance de votre voiture sur le nom de vos parents. Découvrez ici l’essentiel sur cette option.

Mettre son assurance au nom de ses parents : bonne ou mauvaise idée ?

S’il est possible de mettre son assurance au nom de ses parents, cette option est complexe. En effet, si vous êtes le conducteur principal du véhicule, vous risquez de sérieux problèmes en cas d’accident. Si l’assurance est au nom de vos parents, cela sous-entend qu’ils en sont les détenteurs. De ce fait, ils sont considérés comme les conducteurs principaux en cas d’accident.

A lire aussi : Résiliation de contrat auto : pourquoi et que faire ?

L’assurance payera les frais lors de l’accident. Mais après le constat, s’il s’avère que le jeune conducteur en est responsable, il encoure des poursuites. Celui-ci sera donc contraint par l’assureur de payer les dépenses effectuées. La procédure présente en conséquence un énorme risque.

Mettre son assurance au nom de ses parents en étant second conducteur

Le meilleur moyen, si vous souhaitez mettre l’assurance de votre voiture sur le nom de vos parents, est d’être inscrit comme second conducteur. Cette option est la mieux conseillée pour éviter les risques de poursuite en cas d’accident.

Lire également : Que peut-il se passer si vous ne payez plus votre assurance auto ?

En étant conducteur secondaire, vous éviterez d’avoir à payer les dépenses effectuées par l’assureur si vous êtes responsable de l’accident. Dans ce cas, il faudra que l’assurance soit au nom de l’un de vos parents. De même, ce dernier doit être le conducteur principal.

Respecter les déclarations faites à l’assureur pour un conducteur secondaire

assurer sa voiture

Pour garantir la prise en charge de l’assurance en cas d’accident du second conducteur, il faudra respecter les déclarations faites lors de la signature du contrat. En réalité, l’assurance n’exige rien du conducteur principal si ce n’est que le contrat soit en son nom et qu’il s’acquitte de ses redevances.

En revanche, le second conducteur est limité dans son utilisation de la voiture. Les déclarations enjointes à celui-ci sont de faire part de la fréquence à laquelle il conduira le véhicule, les distances qu’il parcourra, etc.

En quelques mots, le second conducteur devra utiliser l’automobile de manière occasionnelle. C’est pour cette raison, qu’il est important de le déclarer comme second utilisateur pour se conformer au code de l’assurance.

Comment choisir une assurance pour sa voiture en étant jeune conducteur ?

Pour choisir une assurance pour sa voiture en étant jeune conducteur, il est primordial de bien faire ses recherches. En réalité, beaucoup d’assureurs sont réticents en raison des nombreux dégâts que peuvent causer les faux déclarants. Vous devez donc faire une étude du marché afin de découvrir les offres et de choisir celle qui vous sera la plus avantageuse.

Il faudra jeter un coup d’œil sur le prix, les garanties comprises dans la couverture et les offres spéciales. En faisant un bon choix, vous pourrez le garder jusqu’à votre passage au statut de conducteur principal.