Que veut dire le numéro à l’arrière des Audi ?

5 ans après la réforme opérée par Audi pour faire évoluer l’appellation de ses modèles de voiture, les automobilistes sont encore dans le flou. La plupart d’entre eux ignorent toujours ce que veut dire le numéro inscrit à l’arrière des Audi et multiplient les recherches pour en comprendre le sens et l’utilité.

Si les interrogations  quant à la numérotation à l’arrière des Audi sont nombreuses, les explications ne manquent pas sur le sujet. Le constructeur automobile avait lui-même clarifié cette nouvelle numérotation. Voici tout ce qu’il faut savoir pour comprendre le numéro à l’arrière des Audi.

Lire également : Comment bien préparer sa voiture pour la vendre sur autoscout24 ?

Le numéro à l’arrière des Audi : un indicatif de puissance

C’est en août 2017 que Audi a mis en place l’actuelle numérotation qu’on retrouve à l’arrière de ses modèles de voiture. Pour précision, l’inscription d’un numéro à l’arrière des Audi n’est toutefois pas venue avec cette réforme. Bien avant 2017, le constructeur allemand présentait des chiffres à l’arrière de ses voitures. Cette pratique loin d’être anodine, fournit une précieuse information sur chaque voiture.

Le numéro à l’arrière des Audi sert à indiquer la puissance du moteur de la voiture. En maîtrisant la grille de lecture que suit la numérotation mise en place par la marque, tous les automobilistes peuvent ainsi déterminer les performances du moteur d’une Audi. Alors que les numéros inscrits à l’arrière des Audi ont grandement changé depuis 2017, leur utilité reste toujours la même.

A lire en complément : Pourquoi acheter un véhicule électrique en LLD ?

Puissance en kilowatts (kW) : la grande réforme

Ancienne comme nouvelle, la numérotation à l’arrière des Audi exprime la puissance du moteur. Si l’utilité du numéro n’a pas changé avec la réforme de 2017, l’indice de puissance utilisé par le constructeur a quant à lui connu une évolution.

Avec l’ancienne numérotation, les numéros à l’arrière des Audi s’exprimaient en termes de cylindrée. Concrètement, c’était le nombre de chevaux qui déterminait la puissance du moteur et ses performances.

Avec l’actuelle numérotation, les numéros à l’arrière des Audi indiquent la puissance du moteur en kilowatts. Ce nouvel angle d’appréciation est jugé plus fiable et plus pertinent par le constructeur au regard des évolutions du marché automobile. Mieux, il permet d’intégrer la considération des technologies alternatives dans l’appréciation des performances des moteurs.

Nouvelle numérotation à l’arrière des Audi : une réforme pour l’harmonisation

Les raisons de l’adoption de cette nouvelle base de numérotation ne se limitent pas à la fiabilité et à la considération des technologies alternatives. Avec sa numérotation actuelle, Audi a réussi le pari d’harmoniser la catégorisation de tous ses modèles de voitures. Concrètement, toutes les Audi peuvent désormais être appréciées sur la même base de performance quelle que soit leur motorisation.

veut dire le numéro à l'arrière des Audi

Mise en place il y a un peu plus de 5 ans maintenant, la nouvelle nomenclature des Audi satisfait toutes les attentes du constructeur allemand. Inaugurée par l’Audi A8, cette numérotation innovante a très vite été étendue aux autres modèles de la marque. Pour précision, toutes les voitures Audi n’adoptent pas la numérotation actuelle. La marque a notamment exclu les modèles haut de gamme de cette numérotation.

Zoom sur les tranches de puissance de la numérotation à l’arrière des Audi

La nouvelle nomenclature des numéros à l’arrière des Audi se démembre en tranches de puissance. On en compte 9. Les tranches de puissance évoluent de 5 en 5 et vont de 25 à 70. Chaque modèle de voiture entre dans la classe de la tranche de puissance dont il présente les propriétés. Audi propose même un tableau récapitulatif pour mieux se familiariser avec elles.

Des éléments exposés dans le tableau, il ressort que le numéro 25 est attribué aux modèles d’Audi dont la puissance du moteur en kilowatts est inférieure à 80. Cela correspond à moins de 110 chevaux fiscaux.

Les Audi avec une puissance moteur comprise entre 81 et 96 kilowatts (équivalent de 110 à 131 chevaux fiscaux) sont désignées par le numéro 30.

Le numéro 35 regroupe les modèles d’Audi dont la puissance du moteur est comprise entre 110 et 120 kilowatts (de 145 à 164 chevaux fiscaux).

Le numéro 40 correspond aux modèles avec un moteur dont la puissance va de 125 à 150 kilowatts (170 à 204 chevaux).

Le numéro 45 est inscrit à l’arrière des Audi dont la puissance du moteur est comprise entre 160 et 185 kilowatts (218 à 252 chevaux).

Le numéro 50 regroupe les Audi avec une puissance de 200 à 230 kilowatts (272 à 312 chevaux)

Le numéro 55 recense les modèles de voiture avec une puissance comprise entre 245 et 275 kilowatts (333 à 374 chevaux).

Le numéro 60 est attribué aux Audi dont la puissance moteur se situe entre 320 et 340 kilowatts (435 et 462 chevaux)

Le numéro 70 regroupe les modèles d’Audi avec une puissance allant de 400 kilowatts à plus. En termes de chevaux fiscaux, cela correspond à 544 chevaux et plus.

Le type de motorisation : l’autre indication à l’arrière des Audi

À l’arrière des Audi, on ne retrouve pas que des numéros. Des expressions accompagnent le numéro pour préciser le type de motorisation de la voiture. On en distingue notamment 5. Le terme TDI caractérise les moteurs diesel. Le terme TFSI désigne les moteurs à essence. Le terme TFSI e s’utilise pour les moteurs hybrides. Les moteurs électriques sont désignés par l’expression e-tron et les modèles d’Audi qui roulent au gaz naturel se distinguent avec le terme g-tron.

Les critères de numérotation en fonction du modèle d’Audi

Les numéros à l’arrière des Audi ne sont pas attribués aléatoirement. Ils suivent une logique de numérotation en fonction du modèle de la voiture. Chaque modèle possède une série spécifique qui lui est propre, ce qui permet d’identifier rapidement le type de véhicule.

Par exemple, les modèles A1 à A8 correspondent aux voitures particulières classiques, allant des citadines compactes aux berlines luxueuses. Les SUV compacts se retrouvent sous la dénomination Q2 à Q9, tandis que les crossovers urbains s’affichent avec un numéro entre 30 et 50 associé à la lettre ‘Q’.

Quant aux sportives d’Audi, elles arborent généralement le sigle ‘RS’ suivi d’un numéro pour indiquer leur puissance et leurs performances hors normes.

Il est intéressant de noter que certains modèles ont été renommés au fil du temps. Par exemple, auparavant connue sous le nom d’A3 Sportback e-tron hybride rechargeable, cette dernière porte désormais l’appellation A3 TFSI e pour mieux correspondre à sa motorisation hybride.

Ce système de numérotation cohérent permet donc non seulement d’identifier facilement chaque modèle Audi, mais aussi de comprendre les caractéristiques propres à chacun : qu’il s’agisse du type de carrosserie (berline, SUV…) ou encore du mode de propulsion (essence, diesel, hybride).

L’importance de la puissance et de la motorisation dans le choix d’une Audi

Lorsque l’on choisit une Audi, la puissance et la motorisation sont des éléments cruciaux à prendre en compte. Effectivement, ces deux facteurs déterminent les performances et les sensations de conduite que l’on peut attendre d’un véhicule de cette marque renommée.

La puissance est souvent représentée par un chiffre dans le numéro présent à l’arrière de l’Audi. Plus ce chiffre est élevé, plus le moteur sera performant et offrira une accélération dynamique. Par exemple, une Audi portant le numéro ‘S3’ sera plus puissante qu’une voiture avec un numéro ‘A3’. De même, les modèles portant le célèbre sigle ‘RS’ sont synonymes de puissance brute et de sportivité extrême.

Il faut se pencher sur la motorisation qui joue un rôle primordial dans l’économie de carburant ainsi que dans les émissions polluantes générées par le véhicule. Les différentes appellations telles que TFSI (injection directe essence), TDI (injection directe diesel) ou encore e-tron (hybride rechargeable) indiquent clairement quel type de motorisation a été utilisé pour propulser la voiture.

Il faut noter que ces choix ne doivent pas être faits uniquement en fonction des préférences personnelles du conducteur, mais aussi en prenant en compte son utilisation quotidienne ainsi que ses besoins spécifiques. Une personne souhaitant opter pour une conduite sportive privilégiera certainement un modèle avec une forte puissance, tel qu’une Audi RS, tandis qu’une personne recherchant une motorisation plus respectueuse de l’environnement se tournera vers les véhicules hybrides ou électriques proposés par la marque.

Le numéro à l’arrière des Audi n’est pas juste un simple indicateur esthétique. Il renseigne sur la puissance du moteur et le type de motorisation utilisé. Que ce soit pour des performances sportives ou une conduite éco-responsable, il faut prendre en compte ces éléments afin de choisir le modèle qui correspondra au mieux aux attentes et aux besoins du futur propriétaire d’une Audi.

Afficher Masquer le sommaire