Comment obtenir son permis de conduire en Belgique ?

Le permis de conduire devient de plus en plus l’une des pièces maîtresse qu’une personne doit avoir. Les conditions pour obtenir ce précieux sésame dépend le plus souvent d’un pays à un autre. En Belgique le permis de conduire est tout aussi essentiel que plusieurs autres pièces. En plus d’être accessible à un coût très réduit et plus facilement, le permis belge présente une multitude d’avantage. Mais comment obtenir son permis de conduire en Belgique. C’est la question à laquelle nous répondons dans cet article. Lisez.

Comment s’inscrire pour son permis de conduire en Belgique ?

Des critères s’imposent à vous lorsque vous désirez vous inscrire pour passer le permis de conduire en Belgique. En effet, lorsque vous résidez en Belgique et que vous êtes enrôlés au registre des étrangers vivants sur le territoire belge, vous avez la possibilité de passer le permis. Dans ce contexte, vous devez forcément remplacer votre permis de conduire français avec celui belge après avoir vécu deux ans en Belgique. Cette mesure vous permet d’être en règle avec l’administration du pays. Vous avez sans doute compris que le premier critère pour passer le permis belge est d’officiellement résider dans ledit pays.

A découvrir également : Quelles démarches pour demander un permis sur le site de l'ANTS ?

Sachez donc qu’il vous est presque impossible de contourner cette disposition en cherchant à obtenir un hébergement de complaisance. Il y a des contrôles réguliers qui sont faits et qui vous démasqueront. Le second critère pour vous inscrire pour le permis de conduire belge est relatif à l’âge. Lorsque vous désirez passer le permis automobile B, l’âge requis est de 18 ans. Les véhicules qui sont concernés dans ce cas sont ceux inférieurs à 10 places et qui ne dépasse pas 3,5 tonnes de PTAC.

Man Inside Vehicle

A lire également : Tout ce qu'il faut savoir sur le code de la route en France

Quels sont les filières d’apprentissage du permis de conduire en Belgique ?

Il existe principalement deux filières pour lesquelles vous pouvez opter. Il s’agit de la filière libre et celle consistant à passer par une école de conduite. Peu importe celle que vous choisissez, vous aurez droit à un permis de conduire provisoire. Aussi provisoire soit-elle, cette pièce vous permettra de parfaire votre conduire au volant de votre voiture en attendant l’examen final. Mais en quoi consiste chacune des filières ?

Permis de conduire belge, la filière libre

Cette filière est encore appelée Permis de Conduire Provisoire PCP modèle 36 mois. Pour cette option l’élève conducteur doit avoir au moins 17 ans et devra d’abord passer l’examen théorique du permis de conduire. Lorsqu’il y réussit, il a la possibilité d’apprendre à conduire sur une période de 36 mois avec un guide. A bord, il n’a le droit d’accueillir qu’une seule personne, que cette dernière soit un guide ou pas. Pour se présenter à l’examen pratique, il doit avoir fait un apprentissage de 3 mois minimum.

Quid de la filière école de conduite

L’élève conducteur doit s’inscrire à une école agréée et suivre des cours pratiques de 20 heures minimum afin de réussir son examen théorique. Un certificat de conduite lui sera par la suite délivré par l’auto-école si cette dernière estime qu’il dispose des aptitudes requises. Lorsqu’il obtient ce document, il pourra faire la demande de son PCP modèle 18 mois qui lui permettra de conduire durant la même période. A cette étape, l’élève ne peut se faire accompagner que d’une personne de 24 ans moins disposant d’un permis de catégorie B.

Comment se déroule l’examen du permis de conduire en Belgique ?

Il existe deux types d’examens dans le cadre de l’obtention du permis de conduire. Il y a l’examen théorique et l’examen pratique. Le premier comporte un ensemble de 50 questions qui portent sur le Code de la route et les lois de la police de circulation routière. Vous réussissez à cet examen lorsque vous parvenez à trouver 41 bonnes réponses. L’âge requis ici est de 17 ans.

L’examen pratique quant à lui, prend en compte plusieurs aspects. Il y a en premier lieu la conduite qui permet à l’examinateur d’évaluer la maîtrise du volant. Cet exercice permet aussi d’analyser les aptitudes du candidat à mettre en pratique les réglementations du code de la route. Plusieurs autres contrôles se font à cette étape. Il s’agit :

  • Des réglages de siège, d’appuie-tête, de ceinture de sécurité et du rétroviseur ;
  • Des précautions diverses: arrêter la voiture, sortir de la voiture, vérification des portes ;
  • Les contrôles aléatoires des pneus, des feux, de l’avertisseur sonore, des freins, de la ventilation.

C’est lorsque vous réussissez à toutes ces épreuves que le permis de conduire vous est délivré en Belgique.