Pit Bike : comment bien s’équiper quand on débute ?

Aucun code de la route, aucun piéton, aucune circulation ! Tout ce dont vous devrez vous servir, c’est de votre poignet, ainsi que de la mise à fond de vos gaz. C’est certainement pour cette raison que le motocross est l’un des sports les plus simples et les plus additifs de France. Toutefois, ce n’est pas une discipline aussi libérale que cela à l’aire. Elle reste très exigeante et peut imposer de nombreuses conditions mentales et physiques. C’est certainement pour cela que la majorité des raiders du monde suivent des entraînements assez poussés et n’ont justement rien à envier aux pilotes de F1. C’est d’ailleurs en ce sens que lorsqu’on est débutant dans le monde du Pit Bike, il faut bien s’équiper.

Disposer du bon matériel

Lorsque vous faites du Pit Bike, l’une des choses dont vous aurez besoin à vos débuts, c’est d’investir en équipement. Et quand vous parcourez le site internet de WKX Racing, vous pourrez avoir accès à des vêtements légers et résistants. De même, à part le casque et le gant, vous pourrez avoir besoin de bottes robustes qui sont des outils importants lorsqu’on veut être paré contre les impacts.

A voir aussi : Découvrez les catégories de permis de conduire moto essentielles à connaître

Vous aurez également besoin d’une protection ventrale, ainsi que d’une protection dorsale pour éviter que les cailloux projetés à pleine vitesse lors de votre course ne vous perforent la peau. En outre, il vous faudra une genouillère, ainsi qu’une protection cervicale parce que vous ne pourrez éviter les chutes à motocross.

Par ailleurs, vous aurez besoin de masques, de tear-off, ainsi que d’un roll-off, afin de toujours avoir une excellente vision. L’équipement le plus important reste la paire de bottes.

A lire également : Choisir sa moto en fonction de ses besoins : les différents types de motos et leurs utilisations pertinentes

L’entretien du Pit Bike

Si vous venez d’acheter votre Pit Bike (ou Dirt, cans ce cas voir cet article), sachez qu’il vous faudra obligatoirement connaître les bonnes règles pour son entretien optimal. De toute évidence, tous les moteurs neufs ont besoin d’être rodés de sorte que les pièces qui frictionnent entre elles arrivent à parfaire leurs surfaces. Il en va de même pour le Pit Bike.

Aussi, il est important de procéder au changement de l’huile à moteur après des 20 premières minutes de mise en marche du moteur. Pour cause, l’huile qu’on retrouve dans le Pit Bike à l’achat n’est pas toujours de très bonne qualité. D’ailleurs, pour ce qui est de l’huile qu’il faut choisir, vous devrez opter pour une huile 10w40 si vous comptez utiliser votre moto pour le loisir. Une huile semi-synthétisée sera par ailleurs un excellent compromis entre la qualité et le coût.

Si vous comptez exploiter votre moto pour un usage beaucoup plus compétitif, vous pourrez choisir la 100 % synthèse, une très bonne huile à ce jour pour tout ce qui concerne les moteurs 4t.

Par ailleurs, la quantité d’huile que vous devrez mettre dans le moteur de votre moto ne doit pas excéder les 900 ml. Elle ne devra pas non plus être en dessous. C’est pour cela qu’il faut toujours contrôler de façon régulière le niveau d’huile. Une insuffisance de l’huile peut être à la cause d’un dommage ou d’un serrage sur le moteur.

Les équipements de sécurité indispensables pour pratiquer le Pit Bike en toute sécurité

Le Pit Bike est un sport automobile passionnant, mais comme tous les sports mécaniques, il ne doit pas être pris à la légère. Il faut penser à bien s’équiper convenablement pour éviter tout risque et pratiquer en toute sécurité.

Il faut se munir d’un équipement adéquat dès que l’on souhaite faire du Pit Bike. Tout d’abord, le casque reste l’élément primordial pour assurer une bonne protection à la tête en cas de chute ou d’accident. Ce dernier doit répondre aux normes CE. Il faudra penser aux lunettes qui protègent les yeux des projections diverses accompagnant cette pratique, dont les gravillons, par exemple.

Les gants sont aussi indispensables afin de garantir une meilleure prise en main du guidon, même si on n’a pas encore atteint un niveau très élevé dans ce sport automobile, et surtout en cas de chute où ils limiteront considérablement les blessures sur vos mains. Les chaussures doivent être montantes avec des coques au bout pour protéger les orteils et les chevilles, notamment lors des impacts sur le sol dans le cadre des sauts réalisés.

La combinaison sera aussi importante si vous comptez utiliser votre pit bike pour participer à des compétitions ou tout simplement pour améliorer votre expérience globale du sport automobile. Elle devra être renforcée par rapport aux autres types utilisées dans certains autres sports similaires vu les risques potentiels de chute et d’impacts avec le sol.

Il faut se munir d’un équipement complet pour pratiquer en toute sécurité. En plus des éléments cités ci-dessus, il faut se doter d’une protection dorsale, ainsi qu’une protection pour la poitrine. Ces deux accessoires offriront encore plus de sécurité au pilote lors des chutes ou accidents éventuels.

Le Pit Bike reste un sport automobile passionnant à condition, bien sûr, d’en prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter tout danger potentiel pour ses pratiquants.

Comment choisir le Pit Bike qui convient le mieux à ses besoins et à son niveau de pratique

Le choix du Pit Bike est une étape cruciale pour pouvoir bien pratiquer ce sport automobile. Il faut se poser plusieurs questions avant de faire son choix, notamment en fonction de ses besoins et de son niveau de pratique.

Il faut prendre en compte la taille du pilote. Les Pit Bikes sont disponibles dans différentes tailles allant des modèles pour enfants aux modèles adultes. Vous devez considérer la pertinence du type ou modèle choisi par rapport au type de terrain sur lequel vous comptez rouler avec votre pit bike ainsi qu’à l’utilisation prévue (loisirs, compétitions, etc.). Si vous devez parcourir des terrains accidentés ou très rocailleux, il faudra opter pour un pit bike doté d’une meilleure suspension arrière qui permettra une meilleure adhérence au sol.

Le système moteur est aussi un élément clé dans le choix du Pit Bike. Le moteur peut être soit électrique ou thermique selon les modèles proposés sur le marché. Pour un débutant cherchant à acquérir son premier pit bike, on recommande généralement les moteurs 4 temps car ils offrent plus de stabilité en termes d’accélération et délivrent moins rapidement leur puissance maximale comparativement aux autres types disponibles.

Une autre variable importante lorsqu’on veut choisir un bon pit bike reste les freins qui doivent être assez performants pour garantir sécurité et contrôle durant la pratique. Les freins hydrauliques sont très recommandés pour des raisons évidentes de sécurité.

Il ne faut pas oublier le budget que vous avez alloué pour acquérir votre Pit Bike avant de faire votre choix définitif. Le coût varie en fonction du modèle et de la marque choisie. De manière générale, plus le niveau d’expérience requis est capital dans ce sport automobile, plus les prix seront assez élevés.

Prenez donc votre temps pour choisir un pit bike qui convient parfaitement à vos besoins et vérifiez toujours qu’il répond aux normes CE exigées par les autorités compétentes afin d’éviter tout mauvais choix.

Afficher Masquer le sommaire